Histoire de Sousse

La Tunisie classée destination vacance en bord de mer favorite pour les Européens.

Fondée au 9éme siècle av. J.-C. par les Phéniciens, Hadrumetum devient la troisiéme cité punique après Carthage et Utique. Prenant position contre Carthage lors de la derniére guerre punique, elle bénéficie pendant plus de trois siécles et demi du statut de ville libre, accord par Rome en récompense.

Comme Carthage sous les romains, Hadrumetum fut dévastée par les Vandales au 5éme siècle puis reconstruite par l’empereur byzantin Justinien Ier au 6éme siècle. La ville portait alors le nom de Justiniana.

Conquise par les Arabes vers la fin du 7éme siècle, Sousse fut du 9éme au 11éme siècle un très grand port et pendant trois siècles la capitale de l’Afrique (l’Afrique du Nord).
Au 18éme siècle, sous les Ottomans, Sousse est une cité prospère et une forte place commerciale.

sousse-villa-etoile-de-mer-medina2

histoire-de-la-tunisie-t

Aujourd’hui, elle est la capitale du Sahel tunisien (qui englobe les villes de Sousse, Monastir et Mahdia ).

Non loin de La Médina, les Catacombes et leurs 240 galeries souterraines s’étendent sur 5 Km de labyrinthes. Elles sont au nombre de trois, toutes découvertes vers la fin du siècle dernier : les catacombes du Bon Pasteur, celles d’Hermès et celles de Sévère.

Les Catacombes de Sousse ont été creusées par les Chrétiens vers la fin du premier siècle pour inhumer leurs morts. Elles sont mieux conservées que les Catacombes de Rome. Elles furent également le refuge des premiers Chrétiens victimes, comme partout ailleurs dans l’empire romain, de la persécution.
Aujourd’hui, seule une petite partie du site est accessible aux touristes durant leurs vacances.

Transport :

Les catacombes sont situées tout prés de la Médina (dont l’une des entrées est en plein centre- ville) ; prendre un taxi ou y aller à pieds, selon le lieu ou vous résidez.

Histoire de la Tunisie:

La culture de la Tunisie est riche de ses 3000 ans d’histoire et reflète ses cultures punique, arabe, turque, africaine, européenne et musulmane ainsi que l’influence des dynasties successives qui règnent sur le pays. Les sites historiques (amphithéâtre d’El Jem et ruines de Carthage), les musées (dont le Musée national du Bardo), l’architecture des villes (Sidi Bou Saïd et son influence arabo-andalouse), et la musique témoignent de ce passé ou les cultures du bassin méditerranéen se sont croisées…

histoire-tunisie

histoire-de-la-tunisie


Facebook

Get the Facebook Likebox Slider Pro for WordPress